Les Investissements Directs Etrangers : Un impératif des politiques économiques du pays | Ahmed El Fehdi

Le Maroc se trouve dans une phase relativement délicate de son développement. En effet, il s’est engagé dans un processus d’ouverture sans précédent, notamment à travers la signature d’accords d’association avec différents partenaires économiques. Aujourd’hui dans un contexte international particulièrement difficile, l’économie marocaine fait preuve d’une certaine résilience, en dépit d’une diminution des réserves extérieures et d’un déficit budgétaire de plus en plus important.

C’est dans cette logique que le Maroc accorde un intérêt vif aux IDE, qui jouent désormais un rôle majeur dans la croissance et le transfert de la technologie. De ce fait, l’attractivité des territoires aux IDE est devenue un nouvel impératif des politiques économiques du pays, tout en veillant à une  mise en valeur de l’attractivité de ses différentes régions. L’objectif étant de faire face à une concurrence de plus en plus exacerbée en attirant de nouvelles entreprises et en maintenant celles qui existent en place.

En effet, M. Ahmed EL FEHDI, un investisseur marocain connu pour ses contributions à l’échelle nationale et internationale, s’intéresse particulièrement à ce type d’investissements et tend à promouvoir l’image du pays à l’étranger. Grâce à une image de marque qu’il a baptisée de lui et de ses entreprises et qu’il a réussi à garder lumineuse durant des années, M. Ahmed EL FEHDI ne rate aucune occasion pour mettre en avant les vecteurs d’attractivité de l’investissement au Maroc.

Face à une conjoncture régionale précaire, le Maroc a besoin plus que jamais d’attirer des investissements provenant de l’étranger. Cette démarche en tant que telle n’est pas suffisante, car il s’agit de ramener des projets qui créent de la valeur ajoutée, notamment en matière d’emplois. Surtout que ces dernières années, les mesures se sont multipliées afin d’encourager les investisseurs étrangers et afin de leur faciliter la tâche de création de leurs entreprises au maximum.